No Pain nO gain, un film cyniquement drÔle

no pain no gain, michael bey, reve américain, fait divers miami, blockbusters 2013, comedie noire, Dwayne Johnson, Mark Wahlberg

Cet été, je suis allée voir un seul film : No Pain No Gain. J’ai eu l’opportunité de le voir en avant-première et je vous en parle car petit 1/, il est sorti en salle ce mercredi et petit 2/, parce que je l’ai effroyablement adoré ( vous comprendrez ci-dessous pourquoi je rajoute cet adverbe ! )

Le pitch :

À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et ( presque ) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.

Le problème : les trois kidnappeurs sont de vrais amateurs très abrutis et se retrouvent embringuer dans une série de situations de plus en plus rocambolesques et effarantes … et bien sûr, rien ne se déroule jamais comme prévu et tout dégénère !

Pour ce film, le réalisateur Michael Bay* s’est inspiré d’un fait divers qui avait défrayé la chronique dans les années 90**

J’ai aimé : un peu, beaucoup***, passionnément, pas du tout

C’est une comédie noire, excessive, à la fois très drôle et très cruelle, qui fait froid dans le dos. Mené tambour battant par Mark Whalberg ( méconnaissable avec ses biceps gonflés à bloc ) et  Dwayne Johnson ( tout juste sorti de prison, très benêt, frappé par la foi et de plus en plus illuminé au fur et à mesure qu’il augmente ses doses de cocaïne ), le film augmente tout le long en puissance, enchainant scènes dérangeantes ou violentes et gags-dialogues assez savoureux et extraordinaires de bêtise !

Il est clair que le monde du bodybuilding en prend un sacré coup niveau image mais c’est avant tout l’histoire d’un gang amateur qui se transforme en gang meurtrier au sang-froid hallucinant de burlesque, dans un décor kitch et bling-bling à souhait. Une histoire d’autant plus impressionnante quand on se rappelle qu’elle est vraie !

Grande fan des films déjantés de Quentin Tarentino et de Guy Ritchie ( à sa grande époque d’Arnaques, Crimes et Botaniques et Snatch, tu braques ou tu raques ! ), cela faisait longtemps que je ne m’étais pas régalée avec ce style !

* déjà auteur des blockbusters Pearl Harbor, Rock, Armageddon, Bad Boys, The island

** pour en savoir plus, lisez l’article du Vanity Fair ( ici ) … après avoir vu le film, c’est mieux si vous voulez gardez le suspens !

***beaucoup, beaucoup, beaucoup en fait !!!

♥  xOxO !  ♥

34 réflexions sur “No Pain nO gain, un film cyniquement drÔle

  1. Oh, tiens, j’ai justement vu la BO hier et j’étais bien tentée d’aller le voir ! Ton avis me dit que je vais y aller dés demain !
    ps : j’avais adoré arnaques, crimes et botanique de Guy Ritchie !!

  2. A bon Micheal Bay se met à faire des films drôles? moi j’attend un film du réalisateur cité par la première commentatrice de ton article, avec Henry Cavill.

    • @manal : peut-être y as-tu été ce weekend ? Cela a dû ( ou te fera ) trop drôle de redécouvrir une salle de cinéma, vu que j’ai cru comprendre qu’il n’y en avait pas trop à St Martin !

  3. Tu rembourses les places ! Cool ! Je le note😉 Blague à part, ça me donne surtout envie de retourner au cinéma. Ca fait des lustres que je n’y suis pas allée. Il faut absolument que je m’organise.

  4. l’extrait me laissait hésitante et mon copain m’a dit « ça va pas te plaire ». Ton résumé me ferait plutôt laisser tomber en fait, j’ai l’impression que c’est un style de film qui a mal vieilli (ou alors c’est moi qui ai mal vieilli, c’est probable) LOL

  5. Au départ, l’affiche et les acteurs ne m’incitent pas forcément à aller voir ce film mais tu le vends bien !
    Peut être vais je me laisser tenter , on verra suivant l’humeur une fois sur place …

    • @isa : merci pour ce compliment … et j’espère que tu ne le regretteras pas si tu vas le voir ! C’est un genre particulier, qui ne plait pas à tout le monde, ça c’est sûr !

  6. J’ai hésité, je voulais aller le voir. Maintenant que tu en parles en faisant le parallèle avec les films de Guy Ritchie et de Tarantino, je regrette de ne pas l’avoir choisi ! Ca sera en VOD, DVD ou que sais-je …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s