Scarlett si pOssible * LectuRes de vaCances ~ repOrt # 3 *

Pour terminer cette semaine très «  bOuquins « , je vais vous parler de mon troisième livre de vacances qui a été un succulent coup de cœur pour moi !

         ↓♥↓

♥ Résumé :

Trois cOpines, Juliette, Martine et Bénédicte quittent leur province natale en 1968 pour Paris et souhaitent conquérir le monde : tomber amOureuse, partir en Amérique ou percer dans le journalisme. Pleines d’ambitions et de rêves, la réalité de la vie les rattrape vite, les embûches se multiplient mais leur foi est telle qu’elles sont prêtes à tout.

♥ Mon avis :

C’est mon premier rOman de Katherine Pancol et je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par son écriture pleine d’humour et tellement vivante ( parfois assez crue même ) pour parler des relatiOns humaines entre hommes~femmes et parents~enfants en pleine révolution des années 68 et pour raconter les aventures de ses 3 héroïnes déjà si modernes : Juliette, la plus rOmanesque, qui tombe amoureuse tout le temps et surtOut d’un garçon à tête de tOrtue complètement handicapé des sentiments ; Bénédicte, la plus bOurgeoise pleine d’ambitiOn qui ne jure que par le parti le plus intéressant pour sa carrière et sa vie sOciale et enfin, Martine, issue d’un milieu moins aisé, qui ne veut s’attacher à aucun homme, qui veut partir réussir à New York et qui malgré tOut plongera direct dans les bras d’un vOleur de rues…

Perso, je me suis laissée porter par ce rOman jusqu’à l’ouvrir dés que j’avais une minute de libre, tellement j’avais hâte de connaitre la suite des (més)aventures de ces 3 jeunes femmes !

♥ Extraits~CitatiOns :

 » La volonté, ça marche pour les abdominaux, le chocolat, la cigarette, mais pas pour les sentiments. Je l’aime et je le veux. On n’a pas besoin de raisons pour aimer, et si on en a, c’est suspect… « 

 » Elle n’avait que vingt ans mais, en ce moment, elle apprenait vite. Ce serait dur. Elle ferait encore des erreurs. Mais elle avait cOmpris un truc: rien n’était gratuit. Il fallait voir les choses en face, ne pas se laisser abuser et se rappeler la vieille loi du troc. Donnant donnant : l’homme est un commerçant pour l’hOmme. « 

 » J’aime un peu les petits pOis, beaucoup les endives braisées, pas du tout les rutabagas, mais Roméo aime Juliette. Sans adverbe. « 

Vous l’avez compris, j’ai très envie de décOuvrir d’autres histoires de cette écrivaine ! Et j’espère que de mon côté, j’ai réussi à vous transmettre le plaisir que j’ai eu avec mes 3 lectures de vaCances !

XoXo

♥  RetrOuvez mes 2 premiers avis ici et là 

 

3 réflexions sur “Scarlett si pOssible * LectuRes de vaCances ~ repOrt # 3 *

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s